Normand et le point de commande

Quand un bout de carton donne des leçons à un ERP