Thomas NeboutThomas Nebout, Groupe SAFRAN : la confiance ne fait pas tout.
Depuis les 3 ans que nous collaborons avec lui au sein du Groupe SAFRAN, Thomas Nebout nous a vus aussi bien sur des Taskforce Recovery chez des fournisseurs que sur des projets de structuration interne. Aujourd’hui Responsable Support et Méthodologie Approvisionnement chez TURBOMECA à Bordes, il partage la vision qu’il a de CHOREGE en toute franchise :

     « Ce que j’apprécie chez CHOREGE, c’est tout d’abord votre réactivité et votre capacité d’adaptation aux besoins du client : dès qu’on vous appelle, vous êtes capable de déployer des équipes partout en France dans des délais très courts, ce qui fait la différence avec vos concurrents sur le marché. Le deuxième point positif est que vous avez constitué un noyau dur de personnes qui connaissent désormais très bien notre organisation et le secteur Aéronautique, ce qui permet d’avoir des consultants très rapidement opérationnels sur les sujets. Enfin, avec CHOREGE, il n’y a jamais de surprise sur la prestation : vous avez une méthodologie bien définie et vous la déployez toujours selon les mêmes principes. Cela peut aussi parfois poser problème lorsque le client a des exigences bien particulières qui vont à l’encontre de votre façon de travailler, comme cela s’est passé l’année dernière avec SNECMA sur FORGES DE BOLOGNE. Mais de façon générale, il n’y a pas de mauvaises surprises, c’est l’avantage.

     Je remarque tout de même que votre approche est plus ou moins efficace selon les missions. Par exemple, sur les taskforces, vous intervenez de manière assez violente pour redresser des situations critiques dans des délais très courts, ce qui fait votre force. Or, selon les fournisseurs, cette arrivée de consultants façon « superman » peut être plus ou moins appréciée… Parfois, des démarches un peu moins frontales pourraient être mieux adaptées à certaines entreprises, mais ce n’est pas la façon de faire de CHOREGE.
Sur les sujets d’organisation interne, qui se font en mode « projet », comme le Diagnostic Supply Chain ou la mise en place de référentiels de planification interne et externe, j’apprécie la disponibilité et l’implication des consultants : ils nous apportent des compétences et de bonnes idées en nous forçant à nous mobiliser pour avancer. Sur ce type de projets, si l’on choisit de travailler avec CHOREGE, c’est surtout parce que l’on vous connaît bien, que l’on vous fait confiance.

      Cela étant dit, mon budget 2015 s’est beaucoup restreint, je vais donc devoir vous challenger avec un concurrent sur la prestation Recovery. Il en sera de même sur le projet de suivi des industrialisations fournisseurs dans le cadre de la montée en cadence de notre nouveau moteur pour BELL, pour lequel nous allons lancer un appel d’offre. Car s’il y a bien un inconvénient que je trouve à CHOREGE, c’est celui de proposer des missions dont la structure coûte cher. Pour ma part, je considère que c’est le juste prix d’une prestation haut de gamme cohérente, mais cela est parfois difficile à faire comprendre à nos responsables qui n’ont pas le recul nécessaire pour distinguer ce qui vous différencie des autres cabinets. »