Quand les volumes augmentent …

Accompagnant l’évolution des marchés, RENAULT TRUCKS ajuste ses volumes de fabrication et les fournisseurs qui n’ont pas su anticiper se trouvent dans l’incapacité à tenir leurs engagements de délai.
C’est dans ce cadre que RENAULT TRUCKS a demandé aux équipes opérationnelles CHOREGE d’agir d’urgence directement chez un fournisseur d’essieux situé en Ecosse, pour résorber un retard de près de 2000 pièces, l’équivalent de 10 jours de production, susceptible de provoquer des arrêts de ligne à tout moment.

La solution « Task-force » CHOREGE pour une situation de crise

Avec comme mots d’ordres « présence sur le terrain » et « garantie du résultat » et avec des contraintes extrêmes de saturation (moins de 9 h de disponibilité résiduelle hebdomadaire des outils) l’équipe opérationnelle CHOREGE a identifié rapidement les principaux leviers d’actions permettant de résorber ce retard à très court terme :

  • Ouverture maximum (report des dates de fermeture usine).
  • Priorisation des fabrications en fonction des besoins des sites monteurs RENAULT TRUCKS.
  • Lissage des fabrication pour optimiser l’utilisation de l’outil de production.
  • Adaptation pro-active des plannings de fabrication.
  • Contrôle systématique des quantités fabriquées et expédiées.
  • Fiabilisation des transports.
  • Audio-conférence quotidienne de suivi entre la Directions Logistique RENAULT TRUCKS, la Direction Industrielle fournisseur, les approvisionneurs RENAULT TRUCKS et CHOREGE.
  • Validation conjointe fournisseur – RENAULT TRUCKS – CHOREGE des programmes d’approvisionnement et de livraison

En parallèle, CHOREGE a défini un plan d’actions moyen terme et long terme permettant de sécuriser le process pour pérenniser la conformité structurelle des livraisons.

Conformité retrouvée

Le retard est passé de 10 jours à moins de 1 jour en quelques semaines. Mais c’est aussi l’ensemble des relations et des comportements qui a évolué entre Renault Trucks et le fournisseur :

  • Meilleure prise en compte mutuelle des besoins et contraintes (fabrication, transports, stocks)
  • Suivi et reporting hebdomadaires institutionnalisés
  • Partage d’informations amélioré